Pourquoi le « vrai » est une notion ancienne.

Si la notion d’être est paradoxale c’est parce que son contenu est trop théorique : pas assez pratique et dévitalisée. Si un concept n’est pas vitalisé c’est qu’il est inadéquat. Sa neutralité manifeste sa fausseté ; la « vérité » de quelque chose de conceptuel c’est sa capacité à garder vivant l’apprentissage (c’est cela que savoir, rien de plus). Ne pas clore, et poser les choses en amitié avec le devenir, c’est de cela dont la notion classique de « vérité » – compris comme l’adéquation d’une chose à une idée, d’une chose à un mot – est incapable.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s