Pleins-d’éros

Tu t’étends sur ton lit découvert
Habillée de ta seule peau
Les jambes écartées, ta vulve écarlate à merci
J’y plonge promène ma langue
Joue avec ton clito’ dur
Te ouïr jouir me donne l’entrain
Je prends du recul j’y reviens !
Mordille tes lèvres pince tes tétons
Tu veux t’extirper de l’étreinte
Tu refuses un désir trop fort pour toi
Mais je t’empresse de t’y ouvrir
en enfournant ma langue
– quel goût tu as… –
à l’intérieur de toi
– … inimitable ! –
Ton corps plein-d’éros aux courbes admirables
Ton âme brûle ta voix est suppliante
Oui nous communierons
Nos sexes roides et élastiques…