Béance & infirmités

L’expérience du handicap m’a amené à (re-?)découvrir une donnée essentielle de l’existence humaine : la béance. « Vivre mort » – non pas clinique –, c’est refouler cette béance ; la perversion – au sens étymologique de contre-nature –, c’est chercher à refermer cette béance : choses impossibles. Comment mort et béance s’articulent-elles ? Il faut d’abord arriver à prendre-avec... Lire la suite →

Publicités

« Ô bourgeois ! » héle le bel infirme

Dans ma vie, j'en chie. Certain.e.s peuvent en chier plus que moi, mais 1) je ne vais pas m'excuser de vivre et, 2) la souffrance ou la douleur sont des critères d'esclaves, nullement capables de produire des choses intéressantes (sauf pour la victime, mais si elle l'est, souvent, elle cherche à blesser ou tuer son agresseur.e sans même chercher... Lire la suite →

Les instincts & la pensée pure

Ce qui m’a beaucoup freiné dans mes expériences littéraires peut se résumé en une seule notion, ou le plus redoutable des concepts : l’instinct de mort. Je vais profiter de cette pensée qui me vient pour essayer de « philosopher » sur ce qu’est un instinct en général. Un instinct est, comme la plupart des choses non-artificielles, infra-représentatif... Lire la suite →

L’affranchissement du passé ou Les néo-vies

Je fais partie de ces nouvelles formes de vie. Il y a 100 ou 200 ans je n’aurai pu rester en vie, ou alors de façon réellement amoindrie, dans des conditions de vie restreintes, lourdes – en 2 mots fortement incapacitantes. C’est ma position dans l’Histoire. Je ne me représente que très partiellement dans son cours.... Lire la suite →

L’indéterminé & l’intensif

Ce qu’il y a de divin dans un être humain c’est la part d’indéterminée, d’inconnue, d'indéfinie. A qui apprend de le comprendre s’ouvre alors les portes secrètes de son désir, et en sortent libérés ses Djinns, ses Anges, ses dragons, ses félins, ses femmes, ses hommes (ses et cætera ses n+1). Là des idées à... Lire la suite →

L’esprit vu par le corps

Le corporel (s’)exprime toutes les dimensions qu’il construit sous le mode du spirituel – l’esprit ! C’est la présence atmosphérique – présence-Image – du corps à l’esprit, à la façon de l’esprit. La façon qu’a de se modifier ce rapport à cette présence-Image – à savoir les divers intensités, les divers façons qu’a l’esprit de se... Lire la suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑