Le corps affecté-pensant

C’est en apprenant à me connaître moi-même que j’ai appris que si j’existais, ce n’était pas pour vouer culte à un vécu de mon corps (et quel vécu n’est pas la grâce !), et de sacrifier ma vie pour partager ce vécu avec d’autres l’ayant eu. Non, en me connaissant moi-même, ce que j’ai appris c’est … Lire la suite Le corps affecté-pensant

Publicités

Comprendre Nietzsche revient à penser l'existence la plus terrestre qui soit. Car sa pensée baigne dans le corps ; elle est sang, sœur du devenir.

Petits bouts sur le corps — Le corps abîmé

Je suis le poète du corpsJe rap ses rythmes, ses soufflesSes silences, naissances et ses mortsSon amour, Je suis son humble témoin et bon rapporteurJ’en décris la vie entière / fidèlementPose l’important en vertu de ses valeurs propresEt même si c’est sale, là n’est pas la questionRimes pures et jambons, belles jambes échancrés, belles récréationsMétéo … Lire la suite Petits bouts sur le corps — Le corps abîmé

L’avènement des machines

L'avènement des machines aura pour conséquence de manifester le propre de l'humain, son imperfection, sous un angle qui lui donnera des millions de plaisirs et de souffrances : démultiplication de son domaine analogique. Heureusement que Dieu est mort ; oui, heureusement que du verbe être, en particulier, et du langage, en général, nous connaissons la limite. Avoir honte de son … Lire la suite L’avènement des machines

La percée

[1er moment] Je pense avec mes tripes.Ma pensée est un voyageMa pensée est un bourgeonnement, elle bourgeonne, elle tâtonne, quotidiennementMa pensée est de la natureJe suis de la natureJe suis en natureD’« elle » il n’y a pasPoint de fonds, de surface, de cause ou d’effetNon plus de sensations, d’idéesNature est ce que l’« humain » peut en supporter, … Lire la suite La percée

Réveil ?

Objet physiqueRêve métaphysiqueL'atome propulse sa formeDans les devenirs de l'Homme Une bombe nucléaireImmonde tapisse parois mentalesDu monde et l'homme explose épars en fines tombes L'Âme s'est duper ilAppert à l'autre qu'elleMord dans sa propre substanceUn chaos, un néant, la technique crééeUn nouveau devenir, Lego organiques reliés Connais-tuLe destin-devant deL'humanité s'étendant dePartout, toi qui cauchemarde le … Lire la suite Réveil ?